Accueil Parc des Monstres de Bomarzo : de bien mystérieux jardins…

Parc des Monstres de Bomarzo : de bien mystérieux jardins…

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Parc des Monstres Bomarzo

En se renseignant sur les Jardins de Bomarzo, on rencontre différents noms attribués au lieu par les habitants de la région, parmi lesquels « parc des monstres », « jardins des monstres » ou encore « jardins sacrés ». Difficile en effet de donner du sens à ces jardins et à leurs sculptures extravagantes. Conçus à l’origine par un artiste qui souhaitait rendre hommage à sa femme, les jardins étaient tombés dans l’oubli. Il aura fallu attendre les temps modernes pour que le site devienne une attraction touristique en périphérie de Rome. Que renferme le Parc des monstres de Bomarzo ? Quelles surprises vous réserve-t-il ? Comment y accéder ? Réponses dans cet article.

L’histoire du parc des monstres

Au Moyen Âge, les relations entre la noblesse et les seigneurs papaux ont noué des liens intéressants entre les différentes dynasties. Et si certains étaient purement politiques, d’autres étaient les fruits de belles histoires d’amour. Ce fut probablement le cas entre le seigneur Vicino Orsini et sa femme Giulia Farnese. A la mort de cette dernière, Orsini voulu créer un mémorial en son honneur, dans le but de perpétuer son souvenir. C’est ainsi qu’ont émergé les premiers plans du Sacro Bosco, les jardins sacrés, comme il les appelait autrefois. Plusieurs artistes ont été chargés de réaliser des sculptures afin d’ennoblir ces jardins. Les objectifs exacts du maître des travaux restent assez flous encore aujourd’hui. Mais deux choses caractérisent bien les jardins sacrés depuis le début : le chaos qui y règne, et la manque total de logique qui entoure leur aménagement.

Jardins de Bomarzo Monstres

Les artistes ont réalisé des monstres et des créatures mythiques, donnant ici et là quelques fausses pistes et disposant sur le site des petites curiosités, difficiles à trouver au milieu des hautes herbes. On peut également y voir des inscriptions et des puzzles, qui, du reste, n’ont aucun sens pour les visiteurs. Pour élaborer leurs sculptures, les artistes ont utilisé des roches volcaniques issues de la région. Une fois sa construction achevée, le site est tombé dans l’oubli suite à la mort de son créateur, et ce pendant des siècles. Ce n’est qu’au milieu du 20ème siècle que les anciennes sculptures et les sentiers aménagés ont été redécouverts, dans une forêt envahie par la végétation. Depuis, les touristes affluent au Parc des monstres pour découvrir l’ensemble des curiosités qu’il renferme.

Que peut-on voir au Parc des monstres ?

Depuis des siècles, les paysans de la région racontent des légendes sur ce jardin étrange. Il est vrai que celui-ci laisse place à toutes les spéculations quant aux motivations du maître d’ouvrage de rassembler toutes ces curiosités en un même lieu. Parmi elles, il y a d’abord ces sculptures étranges qui, malgré la noblesse de la pierre utilisée, sont tout sauf représentatives. Alors qu’on avait plutôt l’habitude de représenter des saints à cette époque, on trouve ici des monstres, qui rappellent davantage le diable et les enfers plutôt qu’une âme s’en allant vers le paradis.

Jardins de Bomarzo Monstres

En passant devant de vieux vases et des sculptures grecques, on peut même monter dans la gorge de l’un des personnages pour y voir des représentations divines. Une maison toute penchée et un temple marquent les moments forts de la visite. Partout on peut voir des petits personnages pétrifiés, certains faisant allusion aux nombreux mythes et légendes venues de Grèce, lesquelles ont toujours été populaires à Rome. Personne ne peut vraiment établir de fil rouge dans cette forêt de sculptures, et les scientifiques n’ont pu déterminer si la création et la mise en place de ces personnages avaient un sens précis. Les paysans de l’époque pensaient que des orgies et des rituels d’adoration du diable y étaient organisés. A en voir les liens, même abstraits, qu’entretiennent de nombreuses sculptures avec le thème de la fécondité, cette piste n’est peut-être pas complètement à écarter.

Parc des Monstres Bomarzo

Parc des Monstres Bomarzo

L’absence de logique se constate également dans une autre partie du jardin. Le maître d’ouvrage et les artistes ont fait apposer des inscriptions partout. Au-dessus du banc étrusque, qui fait preuve d’un travail soigné, se trouve la célèbre inscription : « Voi che pel mondo gite errando vaghi di veder meraviglie alte et stupende ». Traduisez : « Vous, qui errez indécis à travers le monde pour contempler ses merveilles ». Peut-être s’agit-il là d’une explication permettant de comprendre le cheminement de l’artiste ? De telles inscriptions se trouvent en tout cas partout dans le jardin, mais alors que la citation située tout en haut est porteuse de sens, ce n’est pas le cas de biens d’autres écrits présents sur le site. Plusieurs artistes et experts spécialisés dans différents domaines ont tenté d’interpréter, non seulement les inscriptions, mais aussi les personnages représentés, sans jamais parvenir à un accord. Ainsi, le jardin reste une énigme pour ses visiteurs comme pour la science.

Jardins de Bomarzo Monstres

Parc des Monstres Bomarzo

Et c’est justement ce qui fait son charme. Le jardin est aujourd’hui une destination populaire auprès des touristes mais aussi de la population locale. Ils profitent de cet endroit pour plonger dans un univers qui mélange l’horreur, l’aventure et la découverte. Il n’est pas rare de voir des familles avec enfants se promener dans le jardin par temps ensoleillé, et certains y passent même la journée. Toutefois, une heure devrait être suffisante pour visiter l’ensemble du site. Loin de l’agitation de Rome, cet environnement permet surtout de se détendre le temps d’une journée, et laisser opérer la magie de ces œuvres artistiques d’un genre particulier, longtemps oubliées.

Les horaires d’ouverture du Parc des monstres à Bomarzo

Les Jardins de Bomarzo (le Parc des monstres) sont ouverts toute l’année, aux horaires suivants :

  • du mois d’avril à fin octobre : de 8h30 à 19 h
  • du mois de novembre à fin mars : de 8h30 jusqu’au coucher du soleil

Il n’est pas possible de visiter le site de nuit, ou même en soirée.

Quoi qu’il en soit, le Parc des monstres n’est pas une attraction touristique mainstream, et des fermetures de courte durée ont lieu occasionnellement. Pour être certain que les jardins seront ouverts le jour de votre visite, contactez le parc au 0761/924029.

Prix et tarifs des billets

Voici les tarifs en vigueur au Parc des monstres de Bomarzo :

  • Adultes (14 ans et plus) : 11 €
  • Enfants (de 4 à 13 ans) : 8 €

L’entrée est gratuite pour les personnes à mobilité réduite qui nécessitent d’être accompagnées.

Il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance, sauf si vous venez particulièrement nombreux.

Il existe des tarifs réduits pour les groupes (à partir de 30 personnes) et les classes scolaires (8 €). Pour en savoir plus à ce sujet, contactez le parc directement par e-mail à l’adresse info@parcodeimostri.com, ou au téléphone au 0761/924029.

Si vous faites une croisière, vous amarrerez peut-être au port de Civitavecchia. Dans ce cas, vous pourrez participer à différentes visites guidées :


Comment se rendre à Bomarzo ?

Le Parc des monstres est à environ 90 kilomètres de Rome, dans un coin un peu perdu, près du village de Bomarzo. Un endroit « au beau milieu de la pampa ». Même si le trajet prend un peu de temps, celui-ci passe somme toute assez rapidement en train ou en bus.
Pour venir aux Parc des monstres, deux possibilités s’offrent à vous :

  • Prendre le train de Roma-Tiburtina jusqu’à Orte Scalo (le trajet dure 30 à 40 minutes) + le bus jusqu’à Bomarzo
  • Prendre le train de Roma-Ostiense jusqu’à Viterbo (le trajet dure environ 2 heures) + le bus jusqu’à Bomarzo.

Le trajet jusqu’à Orte Scalo est indiqué ci-dessous. Il est bien plus rapide et donc vivement conseillé :

En cliquant sur le lien suivant, vous aurez accès aux horaires des bus Cotralspa qui assurent la liaison entre les deux gares de Rome et le village de Bomarzo : http://www.cotralspa.it

Comptez environ deux heures pour le trajet qui passe par Orte Scalo ! Je vous conseille donc de prévoir une journée entière pour cette excursion. Non loin du parc, vous pourrez apprécier la beauté du petit village de Bomarzo et vous arrêter à Orte Scalo si vous le souhaitez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici