Accueil Visiter les Thermes de Caracalla à Rome: Prix, tickets, horaires & infos!

Visiter les Thermes de Caracalla à Rome: Prix, tickets, horaires & infos!

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Thermes de Caracalla à Rome

Les Thermes de Caracalla comptent parmi les plus grandes installations thermales de l’époque romaine. Avec désormais plus de 1800 ans d’histoire, elles sont une attraction touristique intéressante de la ville de Rome. Sur place, l’histoire ancienne se lit de façon impressionnante sur chaque pierre, chaque bâtiment. Si vous êtes à la recherche d’une destination idéale pour une excursion, alors celle-ci doit absolument figurer sur votre liste. Les thermes ne sont pas seulement uniques du point de vue de leur histoire, ils sont également un témoin de l’artisanat que les romains étaient déjà capable de réaliser autrefois. Les thermes sont-ils accessibles aux personnes handicapées ? Combien de temps la visite dure-t-elle ? Quels sont les horaires d’ouverture et les tarifs d’entrée ? Voici toutes les informations concernant la visite des Thermes de Caracalla à Rome.

Histoire des Thermes de Caracalla

Thermes de Caracalla à Rome

C’est en l’an 216, sous le règne de l’empereur Caracalla, que la construction des premiers thermes s’achève. Il s’agissait alors de bains publics qui n’étaient pas réservés aux nobles, mais bien ouverts au reste de la population romaine. Au cours des siècles suivants, les thermes connaissent des transformations de toute sorte, notamment au niveau de la décoration, le marbre romain formant alors un matériau essentiel. Des témoins de l’époque considéraient les thermes comme l’une des merveilles de Rome, et on en comprend bien les raisons lorsqu’on les regarde, bien qu’une partie importante des œuvres d’art ait été volée ou perdue au fil du temps.

Visite des Thermes de Caracalla : Que peut-on y voir ?

Si à partir du 12ème siècle, les thermes ont servi de carrière de pierre pour le développement de la ville, ils n’en restent pas moins un édifice impressionnant et un monument de l’histoire contemporaine des romains en matière d’architecture et de construction. Le vaste terrain relie encore aujourd’hui les bains publics et les bâtiments qui formaient jadis cet énorme complexe. Car il ne s’agissait pas seulement de thermes, c’était là une construction qui ressemblait fort à un centre de loisirs. Près des bains publics, il y avait des bibliothèques, des jardins, des restaurants et si l’on en croit l’histoire, une maison close avait elle aussi trouvé sa place à cet endroit.

Thermes de Caracalla à Rome

Au grand regret des visiteurs, le bâtiment a perdu au cours du temps beaucoup du charme qui le rendait si intéressant. En empruntant l’entrée principale vers les grandes salles des thermes, on pouvait auparavant voir au-dessus de soi un énorme toit en forme de dôme, lequel était orné de marbre ainsi que de nombreuses fresques et autres décorations. Aujourd’hui, on peut encore voir les vestiges de ces constructions, leurs murs imposants, et plein d’autres installations annexes. Celles et ceux qui veulent y voir un peu plus que de simples ruines n’ont, aujourd’hui encore, qu’à laisser le charme de ces thermes opérer sur eux.

Thermes de Caracalla à Rome

Thermes de Caracalla à Rome

Thermes de Caracalla à Rome

Thermes de Caracalla à Rome

Thermes de Caracalla à Rome

En 2012, un musée a ouvert ses portes dans les sous-sols des thermes, si importants autrefois. Dans ces tunnels, construits jadis uniquement pour ce bâtiment, on trouve nombre de vestiges archéologiques. En ce temps-là, c’étaient les employés et les esclaves qui veillaient à ce que l’eau au-dessus de leur tête soit à la bonne température. Un autre témoin majeur de l’histoire ancienne, encore visible et bien entretenu, est le parc, qui entoure les anciens thermes. Lui aussi a été créé à l’époque et continue d’attirer les touristes et les locaux vers ces ruines magnifiques.

En résumé

Thermes de Caracalla à Rome

J’ai été très agréablement surpris. D’habitude, je n’exulte pas vraiment parmi les ruines et les vieilles pierres, mais je dois bien reconnaître que la visite m’a beaucoup plu. C’est la taille immense des ruines qui impressionne particulièrement encore aujourd’hui (presque plus que le Colisée). Même si cela ne se voit pas forcément sur les photos de cet article, certains restes de murs font parfois 40 à 50 mètres de haut, ce qui ne donne qu’une idée du caractère impressionnant que devaient avoir les bains à l’époque.

Je n’ai pas pris de guide audio parce que je n’avais malheureusement pas beaucoup de temps ce jour-là, mais de nombreuses informations figurent sur les panneaux qui sont placés ici et là dans les ruines. Attention : ces infos ne sont disponibles qu’en anglais et italien. Si vous souhaitez des explications en français, je vous conseille de prendre le guide audio.

Combien de temps la visite dure-t-elle ?

Je me suis promené environ 35 minutes dans les ruines sans guide audio. Comptez 45 à 50 minutes avec le guide. La visite n’est pas limitée dans le temps, vous pouvez donc prendre le temps de voir le lieu dans son ensemble en toute tranquillité, et vous arrêter autant de temps que vous le souhaitez.

Thermes de Caracalla à Rome

Le bon plan : Après la visite, vous pouvez aller vous détendre dans le grand parc, devant les thermes (il est situé dans l’enceinte des thermes), et même y pique-niquer. Si l’on se laisse du temps, on peut parfaitement passer 1h30 voire 2h dans les Thermes de Caracalla. bQuelques touristes font même la sieste sur les jolis bancs, à l’ombre. L’endroit est très calme, on peut donc se détendre et s’y reposer loin de l’agitation de Rome.

Les Thermes de Caracalla sont-ils accessibles aux personnes handicapées ?

Thermes de Caracalla à Rome

Oui, les thermes sont accessibles aux personnes handicapées ! Les personnes à mobilité réduite doivent pour autant garder à l’esprit que les ruines sont vastes et qu’il faut beaucoup marcher. Les personnes en fauteuil roulant peuvent visiter tout le domaine. Il n’y a pas de marches. Des rampes ont été installées pour faciliter l’accès des passages surélevés.

Remarque : le sol est parfois légèrement caillouteux et accidenté. Pousser une personne en fauteuil roulant peut donc s’avérer un peu fatigant.

Prix / tarifs d’entrée des Thermes de Caracalla et tickets

Thermes de Caracalla à Rome

Le tarif à l’entrée est de 8 €. La visite est gratuite pour les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Il existe un tarif réduit pour les 18-25 ans provenant d’un pays de l’UE.
L’entrée est gratuite pour tous les visiteurs lors du premier dimanche du mois.

Vous pouvez réserver vos tickets sur Ticketbar. Le tarif est par contre légèrement plus cher puisqu’il s’élève à 13 €.

Horaires d’ouverture des Thermes de Caracalla

Comme c’est le cas pour la visite du Colisée, les horaires d’ouverture des Thermes de Caracalla dépendent de la période de l’année et du mois. Vous trouverez les horaires exacts dans le tableau suivant :

DateHoraires d’ouverture
2 janvier au 15 février9h – 16h30
16 février au 15 mars9h – 17h
16 mars au dernier samedi de mars9h – 17h30
Dernier dimanche de mars jusqu’au 31 août9h – 19h15
1er au 30 septembre9h – 19h
1er octobre au dernier samedi d’octobre9h – 18h30
Dernier dimanche d’octobre au 31 décembre9h – 16h30

La billetterie ferme une heure avant la fin des visites.

Les thermes sont toujours fermés au public le lundi après-midi (à partir de 14 h, dernières entrées à 13 h). Certaines parties du site sont également fermées le lundi matin. Pour cette raison, il est déconseillé de visiter les thermes un lundi.

Les thermes sont ouverts les jours fériés, à l’exception du 1er janvier et du 25 décembre.

Où se situent les Thermes de Caracalla ?


Les thermes se situent à l’adresse suivante : Viale delle Terme di Caracalla 52. Accès en métro (Ligne B, arrêt « Circo Massimo ») ou en bus (lignes 760 et 628).

Thermes de Caracalla à Rome

L’entrée du site se trouve à l’intersection Viale delle Terme di Caracalla / Via Antonina.

 

RÉPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here