Accueil Bons plans Ballades Le Campo de Fiori à Rome et son marché

Le Campo de Fiori à Rome et son marché

PARTAGER
Marché du Campo de Fiori à Rome

Le Campo de Fiori est l’une des places les plus connues de Rome. Des millions de touristes visitent chaque année la Ville Éternelle pour goûter aux joies de la Dolce Vita. Mais que serait cette « douce vie » sans la gastronomie italienne ? Vous rêvez de produits frais italiens ? D’huile d’olive « Made in Italy » ou de bonnes tomates bien rouges comme sur les images des sauces Panzani ? Et bien ça tombe bien, puisque vous pourrez goûter tous ces produits sur le Campo de Fiori, où se tient chaque jour l’un des marchés les plus célèbres de ville. Vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir pour visiter le Campo de Fiori à Rome et son marché dans cet article.

L’histoire du Campo de Fiori

Pour cause d’innombrables inondations, la place Campo de Fiori (en français : « champ aux fleurs ») resta longtemps inhabité. Ce n’est quand l’an 100 après J.-C. que les premiers colons prirent possession des lieux. Au Moyen Âge, le Campo de Fiori était avant tout un gigantesque marché aux chevaux, qui eu lieu au milieu d’un grand champ de fleurs (d’où le nom de la place). Si le nom sonne quelque peu idyllique, le Campo de Fiori était aussi l’un des lieux d’exécution privilégiés de l’église catholique. Nombres d’hérétiques furent tués sur la place, comme en témoigne la statue de bronze de Giordano Bruno, qui se trouve au milieu du Campo.

Statue Giordano Bruno Campo de Fiori Rome

Ce pauvre homme, qui remis en cause les dogmes de l’église, fut brûlé vif sur le Campo de Fiori le 17 février 1600 pour hérésie. Le monument en bronze au milieu de la place, qui rappelle aujourd’hui son calvaire, est l’oeuvre du franc-maçon et sculpteur Ettore Ferrari. Il fit construire la statue suite à la parution de l’Encyclopedia Humanum Genus, dans laquelle le pape Leo XIII condamne la franc-maçonnerie. Giordano Bruno ne fut pas le seul à perdre la vie sur le Campo de Fiori. Autre exemple : le réformateur Giovanni Mollio et son apprenti Giovanni Teodori (aussi connu sous le nom de Tisserano), également exécutés pour cause d’hérésie sur la place le 5 septembre 1553.

En regardant la statue d’un peu plus près, on ne peut que penser au personnage principal du jeu vidéo Assassin’s Creed, vous ne trouvez pas ?

Un des plus beaux marchés de Rome – mais attention !

Aujourd’hui, le Campo de Fiori nous montre un tout autre visage. Fini le temps des inondations et des exécutions à tout va ! Le Campo de Fiori est aujourd’hui une magnifique place entourée d’anciennes et prestigieuses maisons.

Campo de Fiori Marché Rome Légumes Produits

Campo de Fiori Marché Rome Vélo

Mais l’attrait principal de la place, ce ne sont pas les édifices situées aux abords, mais bien le marché traditionnel qui s’y tient tous les jours. Vous y trouverez bien sûr des fleurs (comme le suggère le nom de la place), mais aussi nombres de produits qui font la renommée de la cuisine italienne, des oranges mûries au soleil italien aux huiles d’olives et épices de la Toscane. Bref, c’est l’endroit idéal pour acheter un petit souvenir culinaire pour vos amis en France !

Mais attention : Même si le marché est idyllique et qu’il est encore visité par un grand nombre de « locaux », cela ne signifie pas qu’il ne s’y vend que des produits authentiques. Je vous conseille d’être prudent quand vous passez devant les stands vantant leurs produits sur des grandes pancartes en anglais. J’ai lu des slogans comme « Made in Italy, trust us » (Fabriqué en Italie, faites-nous confiance) ou « Homemade / small family production » (Fait maison, petite production familiale). Ces stands ressemblent à ca :

Marché du Campo de Fiori Rome piège à touriste

Marché Campo de Fiori Arnaque Touriste

Qui plus est, ces stands sont tenus par des indiens et non pas par des italiens. Même si je n’ai rien contre les indiens, niveau authenticité, on a vu mieux ! Il est bien sûr impossible de savoir si les produits vendus proviennent réellement de petits producteurs locaux, mais quand on voit que les huiles d’olives sont vendus dans des petits flacons spéciaux de 100 ml (pile-poil la contenance maximale autorisée pour les avions), on peut en douter. Bref, évitez de faire vos courses à ces stands. Privilégiez les stands plus discrets et moins criards où l’on parle italien – et qui sont visités par la Mama italienne !

Attention, pickpockets !

Rome est une ville qui n’est pas du tout dangereuse. La ville doit néanmoins faire face à un grand problème, celui des pickpockets. Les pickpockets sont présents à tous les endroits touristiques et du coup malheureusement aussi au Campo de Fiori. Je vous conseille d’être très prudent si vous visitez le marché le weekend ou lorsqu’il y a beaucoup de monde. Plus il y a de touristes, plus les chances sont fortes que des pickpockets – qui aiment bien se fendre dans la masse – soient présents.

Quand a lieu le marché du Campo de Fiori ?

Le marché du Campo de Fiori est l’un des plus appréciés de la ville de Rome et par conséquent, il se tient tous les jours.

Autour du Campo de Fiori

Si vous aimez visiter les boutiques d’artisans locaux, je vous conseille de faire un tour dans les petites rues adjacentes à la place, où vous attendent nombres de petits commerces. L’artisanat a une grande tradition au Campo de Fiori, comme en témoigne le noms des rues situés autours de la place, nommé d’après différents métiers d’artisans: Via dei Baullari, Via dei Cappellari où Via dei Giubbonari.

Le soir, le Campo de Fiori se transforme en un lieu de rendez-vous très prisé. Car s’il y a beaucoup de boutiques d’artisans autour de la place, vous trouverez également énormément de restaurants, pubs et autres bars à vin sur la place elle-même. Faites vous plaisir, prenez un verre de vin sur l’une des nombreuses terrasses du Campo de Fiori et goûtez à la Dolce Vita italienne – en plein air bien sûr, puisque les températures à Rome sont agréables toute l’année. Si cela vous tente, vous pouvez même visiter le cinéma traditionnel Farnese à deux pas de la place et regarder un vieux film italien. Que demander de plus ?

Shopping aux alentours du Campo de Fiori

Si après votre visite de la place, vous souhaitez faire un peu de shopping, faites un tour dans la rue Via de Giubbonari, qui débute sur la place Campo de Fiori. La Via de Giubbonari est un rue commerçante très appréciée des romains. Vous y trouverez nombre de magasins de vêtements.

Rue commerçante Via del Giubbonari

Veste en cuir mode italienne Rome

Vous pourrez par exemple acheter un « petit cuir » italien chez Empresa (deux magasins pour hommes et femmes, situés l’un en face de l’autre), même s’il faut avouer que les prix ne sont malheureusement pas à la portée de monsieur tout le monde. Dommage, car les vestes sont sublimes !

Magasin sac à main Rome Shopping

Il y a bien sûr aussi pleins de magasins aux prix beaucoup plus abordables. Vous trouverez dans la Via de Giubbonari aussi bien des magasins de prêt-à-porter que des enseignes vendant des chaussures italiennes. La célèbre marque italienne de sous-vêtements « Intimissimo » possède également un magasin dans la rue.

Comment se rendre au Campo de Fiori ?


L’adresse exacte de la place est : Piazza Campo de‘ Fiori, 00186 Roma. La place est située dans le quartier Parione, à deux pas du centre ville historique. Pour vous y rendre, vous ne pourrez pas prendre le métro, puisqu’aucune station ne se trouve à proximité. Privilégiez le bus et descendez à la station « Torre della Argentina », un très grand arrêt, qui est desservi par un de nombreuses lignes. La station se situe à 4-5 minutes à pied du Campo de Fiori.

RÉPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here