Accueil Bons Plans Musées Le musée Centrale Montemartini à Rome : de l’art dans une centrale...

Le musée Centrale Montemartini à Rome : de l’art dans une centrale électrique

Centrale Montemartini Rome

A Rome, l’« ancien » côtoie le « nouveau », de même que le « classique » trône parmi le moderne, et c’est parfaitement ce qu’illustre le Musée Centrale Montemartini. Centrale électrique jusque dans les années 1960, c’est aujourd’hui un musée qui fait le lien entre l’industrie et l’antiquité. Celle qui alimentait autrefois la ville en électricité renferme aujourd’hui des trésors vieux comme Hérode. Un concept intéressant ! Je suis allé visiter la Centrale Montemartini à Rome. Cette dernière vaut-elle le coup d’œil ? Quels sont les joyaux qui vous attendent ? Réponses dans ces lignes.

La centrale électrique

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

La centrale a vu le jour le 30 juin 1912, bien avant de devenir le point de convergence entre industries ancienne et moderne qu’elle est aujourd’hui. De nombreuses années durant, elle a été le seul établissement public de la ville à fournir à sa population les besoins en eau et en énergie. Mais 20 ans plus tard, la modernisation des installations urbaines a demandé plus d’énergie encore, et la centrale ne pouvait assurer ces besoins énergétiques seule. Le bâtiment, situé le long des remparts de la ville, était autrefois en plein cœur de l’une des premières zones industrielles de Rome. Il est resté intact de nos jours et offre un aperçu intéressant sur le plan architectural, en particulier pour les férus de l’ère industrielle tardive.

La centrale est finalement fermée en 1963, n’étant plus capable de répondre à la demande en énergie. Ce n’est qu’après une période de déclin de 20 ans que le potentiel du bâtiment a finalement été reconnu. En fin de compte, si celui-ci n’est pas abandonné aujourd’hui, il le doit à une coïncidence, à savoir la rénovation des musées du Capitole. Cette dernière nécessitait un espace de stockage et la centrale pouvait faire l’affaire. C’est alors que ses propriétaires réalisèrent le charme que suscitait le mélange de l’ancien et de l’industrie moderne, et décidèrent de transformer la centrale en musée de façon permanente. Aujourd’hui encore, on peut y voir de vieilles turbines, des chaudières ainsi que des installations énormes utilisées pour produire de l’électricité. De véritables pièces antiques.

L’exposition permanente des musées du Capitole

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

Centrale Montemartini Rome

Les musées du Capitole comptent parmi les musées les plus importants et les plus imposants de Rome, et une partie de leur collection a été entreposée dans l’ancienne centrale de façon permanente. Ce sont surtout les pièces trouvées dans les jardins impériaux de Rome, au moment de l’unification de l’Italie, qui ont été stockées dans la centrale Montemartini. Même si la salle des colonnes de la République romaine permet de découvrir la culture et les traditions locales autour des tombeaux, ainsi que le luxe apparent de la ville, les pièces les plus extraordinaires sont à voir dans la salle principale. La salle des machines abrite des appareils provenant de l’ancien centre-ville de Rome. Des œuvres d’art récupérées dans des temples, des tableaux, des fresques, des statues et des bustes, autrefois objets de décoration dans le centre-ville, côtoient les vieilles turbines à vapeur, le tout formant un contraste qui ne peut être vu dans aucun autre musée de la ville.

La chaufferie contient, elle, des pièces issues des anciens jardins et palais impériaux, découvertes lors de fouilles plus récentes. C’est surtout la possibilité de voir ce contraste entre pièces industrielles, issues d’une époque si importante de l’histoire moderne, et œuvres d’art de l’antiquité, qui rend la visite de ce musée si unique.

Le train du pape… avec chapelle !

Centrale Montemartini Rome Wagon Train du pape

Centrale Montemartini Rome Train Wagon du pape

Une chapelle dans un train ? Oui oui, cela existe ! Le « wagon-chapelle » du pape Pie IX est exposé à la Centrale Montemartini jusqu’au 31 décembre 2020. Et s’il n’est pas possible de monter à l’intérieur, ce n’est pas une raison de passer à côté de ce train magnifique. Deux autres wagons sont également exposés, l’un servant d’appartement et l’autre de wagon d’observation au pape Pie IX. A l’intérieur, on peut trouver un appartement complet (avec chambre à coucher, salon et salle de bain) ainsi qu’une salle de réception, un confessionnal et le trône papal. Les trois wagons ont été réalisés dans les années 1850.

Conclusion

Centrale Montemartini Rome

L’association entre « ancien » et « moderne » est très réussie. Pouvoir admirer ces structures anciennes dans une centrale « moderne » est déjà très particulier en soi. Je préfère néanmoins préciser que la Centrale Montemartini est un musée d’art et d’histoire, il s’adresse donc avant tout aux personnes qui s’intéressent à ces domaines, et non à la technologie de la centrale. Ainsi, même si la situation du musée est intéressante, et même si l’on en apprend un peu sur la centrale électrique et son histoire, l’intérêt principal du musée réside clairement dans l’art, la culture et l’histoire.

Le fait de ne voir que principalement des statues et des sculptures m’a un peu déçu. Un peu de variation (objets anciens, tableaux etc.) aurait été bienvenu.

Les wagons du pape exposés à la centrale m’ont beaucoup plu, ainsi que la possibilité de traverser une galerie surélevée qui offre une vue magnifique sur les salles d’exposition.

Et aussi : Le muse s’adresse principalement aux personnes intéressées par les Musées du Vatican et les musées du Capitole. La partie technique de la centrale ne joue qu’un rôle secondaire.

Les sacs à dos au vestiaire

Il n’est malheureusement pas permis d’entrer dans le musée avec un sac à dos. Un vestiaire gratuit est mis à disposition des visiteurs, il dispose de plusieurs casiers. Il suffit donc de mettre ses affaires à l’intérieur, de fermer le casier à clé en prenant soin de bien garder cette dernière. Après la visite, elle vous sera nécessaire pour retrouver vos affaires.

Cette interdiction vaut également pour les petits sacs à dos. A titre d’exemple, j’avais moi-même un petit Daypack de 25 l et le personnel de l’accueil m’a quand même demandé d’utiliser le ranger au vestiaire. Et ce pour deux raisons : d’une part pour des raisons de sécurité, d’autre part au vu de la petite taille des statues et des bustes, qui seraient faciles à emporter par des personnes mal intentionnées !

Prix / Tarifs

L’entrée coûte 11 € par adulte. Le tarif réduit de 10 € concerne les personnes âgées de 6 à 25 ans inclus.

L’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 7 ans ainsi que pour les personnes handicapées et un membre de la famille.

Accéder au musée avec les pass pour Rome

Le Rome City Pass donne droit au tarif réduit. Les personnes en possession d’un Roma Pass peuvent visiter la Centrale Montemartini gratuitement (s’ils choisissent le musée comme 1er ou 2ème site visité) ou profiter du tarif réduit (3ème site visité).

Horaires d’ouverture

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 19 h. La Centrale Montemartini est fermée le lundi. La vente de tickets prend fin 30 minutes avant la fin de la visite.

Les 24 et 31 décembre, la centrale n’ouvre que de 9 h à 14 h (sauf si ces dates tombent un lundi, la centrale serait alors fermée).

Le musée est également fermé à ces jours fériés :

  • 1er janvier (Nouvel An)
  • 1er mai (fête du travail)
  • 25 décembre (Noël)

Accès : Comment se rendre à la Centrale Montemartini ?

La Centrale Montemartini se situe au sud du centre-ville, à l’adresse suivante : Via Ostiense 106, 00154 Rome.

Elle est facilement accessible en métro, il suffit de prendre la ligne B et de descendre à la station « Garbatella » qui n’est qu’à 300 mètres du musée. Les bus 23, 769, 792, N2 et N3 s’arrêtent presque devant la Centrale, à l’arrêt « Ostiense / Garbatella ».

Centrale Montemartini Rome

Attention : le bâtiment de la centrale (photo ci-dessus) ne donne pas directement sur la rue, mais est situé dans une arrière-cour. Pour accéder à la centrale, cherchez la porte d’entrée avec le panneau rouge. Le musée se situe au fond de la cour.

RÉPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here