Accueil Bons plans Monuments Les 11 plus belles églises de Rome

Les 11 plus belles églises de Rome

Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs
Berthold Werner [Public domain], via Wikimedia Commons

Quelles sont les plus belles églises de Rome ? « Ville éternelle légendaire », célèbre depuis plus de 2 000 ans, la capitale italienne est également le centre incontesté de l’« Imperium Romanum » (l’Empire romain) qui lui a d’ailleurs emprunté son nom du 8ème siècle av. J.-C. au 7ème siècle ap. J.-C. Depuis le 14ème siècle, Rome abrite en outre la Cité du Vatican (le siège du Pape), ce qui en fait un lieu d’une importance exceptionnelle pour environ 1,3 milliard de catholiques à travers le monde. En plus de la basilique Saint-Pierre (« San Pietro in Vaticano »), construite entre 1506 et 1626, et des six autres églises de pèlerinage que compte la ville, on dénombre plus de 900 autres églises à Rome. Selon de nombreux observateurs et experts, les 11 édifices sacrés, répertoriés et brièvement esquissés ci-dessous, comptent parmi les plus belles églises de Rome.

1. La basilique Saint-Pierre : l’emblème du Vatican

Visiter la Basilique Saint-Pierre

Basilique Saint-Pierre à Rome (4)

Commençons par l’église la plus emblématique de Rome ! La basilique Saint-Pierre de Rome est sans doute l’église la plus célèbre de la ville. Elle est un symbole du Vatican, mais aussi un emblème majeur de la Ville éternelle. La première version de la cathédrale, où l’apôtre Pierre serait enterré, y a été construite dès l’an 324. L’importance croissante du Vatican et la fin du schisme d’Occident nécessitaient l’établissement d’un nouveau point de repère : c’est ainsi que la cathédrale Saint-Pierre a vu le jour. Son immense dôme est bien sûr particulièrement célèbre, on peut d’ailleurs visiter l’intérieur. La cathédrale elle-même abrite quelques-unes des œuvres d’art les plus impressionnantes datant des différentes époques de l’Europe et du Vatican. Ainsi, il est indispensable de visiter la basilique Saint-Pierre lors d’un séjour à Rome, ne serait-ce que pour comprendre l’ampleur réelle du pouvoir détenu par le Vatican dans le monde.

La visite du dôme de la basilique est payante, l’entrée à la basilique est en revanche gratuite. En raison de la forte affluence, en particulier le week-end et pendant les vacances scolaires (l’été, en octobre et à Noël), je vous recommande vivement de réserver des billets coupe-file. Ces derniers peuvent vous permettre de gagner jusqu’à une heure de temps.

  • Horaires d’ouverture : de 7 h à 19 h entre avril et septembre, et de 7 h à 18 h entre octobre et mai.
  • Adresse : Piazza San Pietro, 00120 Città del Vaticano, Cité du Vatican

2. La basilique Sainte-Marie-du-Trastevere : aussi belle que son quartier

Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere

Basilique Sainte-Marie-du-Trastevere

Dans le joli quartier de Trastevere, ne manquez pas l’église Sainte-Marie-du-Trastevere. Les édifices antérieurs de la plus ancienne église de Rome, achevée en 1143, avaient été bâtis dès le 3ème siècle dans le centre du quartier de Trastevere. Situé sur la rive droite du Tibre, celui-ci est resté authentique et original jusqu’à nos jours. Titre cardinalice, l’église officiellement reconnue est également appelée « Basilica minor » en raison de son histoire riche, mais aussi de la signification particulière qu’elle représente pour les romains. Des matériaux provenant des célèbres thermes de Caracalla ont été utilisés pour sa construction au début du 12ème siècle. Les colonnes qui ornent son intérieur en feraient d’ailleurs parie. A voir également les nombreuses mosaïques colorées des différentes époques et les restes de l’urne en pierre du pape Innocent II.

  • Horaires d’ouverture : ouverte tous les jours, de 7h30 à 21 h
  • Adresse : Piazza di Santa Maria in Trastevere, 00153 Roma RM, Italie

3. Le Panthéon

Entrée Panthéon Rome

Parmi les monuments les plus célèbres de Rome, le Panthéon a servi de modèle à plus d’un architecte d’église dans l’histoire. Construit entre 125 et 128 sur le « Campus Martius » (Champ de Mars) comme un sanctuaire romain, le Panthéon se compose d’une façade ornée de colonnes et d’un bâtiment rond central. L’édifice impressionnant est utilisé comme église chrétienne depuis le début du 7ème siècle ; sa forme caractéristique lui a donné le surnom de « La Rotonda » (la rotonde). Le nom officiel de cette église mondialement célèbre est « Santa Maria ad Martyres ». Également classée « Basilica minor », elle appartient à l’Etat italien. Le Panthéon abrite plusieurs tombes de peintres célèbres ainsi que les sépultures de deux rois. Le bâtiment a aussi servi de modèle architectural pour la basilique Saint-Pierre de Rome, la Cathédrale Saint-Louis des Invalides de Paris et la cathédrale de Berlin

  • Horaires d’ouverture : en semaine et le samedi de 8h30 à 19h15, le dimanche de 9 h à 17h45
  • Adresse : Piazza della Rotonda, 00186 Roma RM, Italie

4. La basilique de Santa Maria Maggiore : à deux pas de la gare

Basilique de Santa Maria Maggiore
Bild: [CC BY 4.0], via Wikimedia Commons
Non loin de la gare se trouve la basilique Sainte-Marie-Majeure, la plus grande église Sainte-Marie de Rome. Elle est particulièrement célèbre pour sa structure particulière et le travail d’orfèvre réalisé sur son plafond. On dit que le site a été utilisé pour réceptionner les premières arrivées d’or après la découverte du Nouveau Monde. L’église est une donation du pape, associée à la légende selon laquelle la Sainte Mère serait apparue au Pape, et lui aurait indiqué l’emplacement de la future basilique par la présence de neige le lendemain matin. L’église commémore encore aujourd’hui cet événement. Des fleurs blanches pleuvent alors sur les visiteurs de la messe. Bien sûr, elle renferme également de jolies œuvres d’art et son architecture reste impressionnante, si typique des églises de Rome.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 7 h à 19 h
  • Adresse : Piazza di S. Maria Maggiore, 00100 Roma

5. La Chiesa del Gesù : une église peu connue et pourtant magnifique

Chiesa il Gesu Église Rome
Bild: Fczarnowski [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons
L’Église du Gesù est l’église principale des jésuites. Sa construction a commencé dès 1575, largement financée par la famille Farnese. Au fil des siècles, la nef baroque a servi de modèle pour la construction de diverses églises jésuites à travers l’Europe. Son architecture est elle-même particulièrement intéressante : il s’agit d’une unique nef allongée, qui contient différentes petites niches abritant des œuvres d’art de dimensions variables. La fresque « Triomphe du Nom de Jésus » en est un exemple particulièrement magnifique. Aussi, les autels que l’on peut trouver dans divers recoins de l’église témoignent du lien établi, non seulement avec l’ordre des jésuites, mais aussi avec les fondateurs et les financiers de l’église, qui ont souhaité réaliser un monument pour l’éternité.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 7 h à 12h30 et de 16 h à 19h45
  • Adresse : Via degliAstalli, 16, 00186 Roma

6. L’église Saint-Ignace-de-Loyola et son illusion d’optique

Eglise illusion optique coupole Rome

Comme toutes les autres églises de Rome, Sant’Ignazio di Loyola révèle une décoration des plus fastes… Mais si vous l’observez bien, vous remarquerez que quelque chose cloche ! En réalité, en regardant d’un peu plus près la coupole de l’église, on finit par remarquer qu’il ne s’agit pas du tout d’une coupole, mais simplement d’une fresque esquissée au plafond. Une illusion d’optique géniale, qui rend cette église extraordinaire. Lors de sa construction entre 1626 et 1650, il a été décidé de renoncer volontairement au dôme, et ce pour une raison un peu farfelue : les voisins ne voulaient pas d’un dôme qui aurait fait de l’ombre à leur appartement ! Les fresques illusionnistes d’Andrea Pozzo (le plafond semble également beaucoup plus haut) sont encore visibles aujourd’hui. En outre, la visite de l’église Sant’Ignazio di Loyola se combine parfaitement avec celle du Panthéon, qui ne se trouve qu’à 250 mètres environ.

  • Horaires d’ouverture : du lundi au samedi, de 7h30 à 19 h
  • Adresse : Via del Caravita, 8a, 00186 Roma RM, Italie

7. Santa Sabina

Santa Sabina
Tango7174 [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons
Construite dans la première moitié du 5ème siècle dans le quartier de Ripa, non loin du Circus Maximus, sur la colline de l’Aventin qui abrite les vestiges de la « Puraille Servienne », la basilique de Sainte-Sabine sert de siège à l’Ordre des Dominicains, lui-même fondé au début du 13ème siècle. L’église est dédiée à l’ancienne païenne et plus tard sainte « Sabina », martyre et patronne de Rome, qui aurait été convertie au christianisme par son esclave « Serapia » au début du 2ème siècle. Sur le plan architectural, l’église de Sainte-Sabine est considérée comme le premier exemple historique d’arcs au-dessus de colonnes, elle marque donc aussi le début du style gothique. À voir également les mosaïques en filigrane à l’entrée ainsi que la porte à deux battants en bois de cyprès. Datée de plus de 1500 ans, elle est intégrée au portail principal, sur lequel apparaissent des représentations détaillées en relief. Les couloirs des fouilles, dans les fondations de l’église, peuvent également faire l’objet d’une visite guidée spéciale.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 8h15 à 12h30 et de 15h30 à 18 h
  • Adresse : Piazza Pietro D’Illiria, 1, 00153 Roma RM, Italie

8. L’église Santa Maria Sopra Minerva, un rêve en bleu

Église Rome Santa Maria Sopra Minerva
User:MatthiasKabel [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Témoin des anciennes divinités romaines, la basilique sur la Minerve est aussi l’une des seules églises de l’ère gothique. Michel-Ange y a notamment laissé ses œuvres. Outre les magnifiques œuvres d’art qui ornent l’intérieur de l’église, l’éléphant de son parvis est, là encore, d’un genre tout particulier. La statue de l’obélisque, réalisée par Bernini, est un lieu de rencontre populaire parmi les romains. Les énormes colonnes qui soutiennent l’impressionnante nef expliquent par ailleurs la durée des travaux : l’argent manquait, ce qui a ralenti l’avancée de la construction.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 7h30 à 19 h
  • Adresse : Piazza della Minerva, 42, 00186 Roma

9. La basilique Saint-Paul-hors-les-Murs : la plus belle église de Rome ?

Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs
Berthold Werner [Public domain], via Wikimedia Commons
Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs
Dnalor 01 [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons
Selon moi, cette église romaine est un vrai bon plan secret pour une visite de ce type, parce qu’elle est située un peu à l’écart du centre (donc moins fréquentée) et qu’elle se distingue par son cloître et son joli jardin, où il fait bon de flâner un peu ! La basilique Saint-Paul-hors-les-Murs a été construite entre 1823 et 1854 dans le quartier d’Ostiense au sud-ouest de la ville, sur la rive droite du Tibre, à deux pas du parc « Parco Schuster ». L’église est consacrée à l’apôtre Paul, décapité en 67. Elle est bâtie sur l’emplacement de sa tombe présumée, où se trouvait déjà au 4ème siècle une première basilique Saint-Paul. Au-dessus de la tombe se trouve le maître-autel, où seul le pape lui-même peut célébrer la messe. Le plafond à caissons très complexe de la nef principale, l’énorme travail effectué sur le marbre et l’albâtre dans tout l’intérieur, et enfin le lustre monumental en forme de colonne, avec ses représentations mythologiques en relief de la fin du 12ème siècle, revêtent une importance significative sur les plans historique et artistique.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 7h30 à 18h30
  • Adresse : Piazzale San Paolo, 1, 00146 Roma RM, Italie

10. La basilique Saint-Jean-de-Latran et son cloître

La basilique Saint-Jean-de-Latran église Rome

La basilique Saint-Jean-de-Latran église Rome

Peu le savent, mais l’église officielle des papes n’est ni la basilique Saint-Pierre, ni la Chapelle Sixtine. Depuis des siècles, c’est en réalité la basilique Saint-Jean-de-Latran, située au cœur de Rome, plus précisément dans le quartier de Monti. Sa décoration n’est pas aussi généreuse que celle de la basilique Saint-Pierre et elle attire beaucoup moins de visiteurs. Néanmoins, elle possède une histoire tout aussi riche. En effet, l’église a été agrandie à de multiples reprises depuis sa fondation par Constantin. Elle a été tour à tour pillée, rebaptisée, et enrichie encore de nouvelles œuvres d’art. En outre, le cloître, dont la construction remonte au 13ème siècle, est considéré comme particulièrement grandiose. L’ancien baptistère et ses trésors artistiques rares valent également la peine d’être visités. L’église du Latran a été un modèle architectural déterminant pour de nombreuses églises dans toute l’Europe. On peut le voir encore aujourd’hui.

  • Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 10 h à 17 h, le samedi de 10 h à 15 h, fermé le dimanche
  • Adresse : Piazza di S. Giovanni in Laterano, 4, 00184 Roma

11. La basilique Saint-Pierre-aux-Liens

San Pietro in Vincoli
Jean-Christophe BENOIST [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons
La basilique San Pietro in Vincoli compte également parmi les plus belles églises de Rome. Le bâtiment d’origine a été érigé au 5ème siècle. Comme elle abritait les chaînes qui retenaient autrefois Saint-Pierre captif, elle était destinée à devenir un sanctuaire digne de ce nom. Au fil du temps, l’église a toutefois changé, à l’intérieur comme à l’extérieur, et on la connait aujourd’hui surtout pour une œuvre d’art de Michel-Ange. Le magnifique tombeau du pape Jules II qu’il a lui-même imaginé et réalisé reste considéré comme l’une de ses œuvres les plus impressionnantes.

  • Horaires d’ouverture : avril à septembre : 8 h – 12h30 et 15 h – 19 h, octobre – mai : 8 h – 12h30 et 15 h – 18 h
  • Adresse : Piazza di San Pietro in Vincoli, 4/a, 00184 Roma

BONUS : La chapelle Sixtine

Chapelle Sixtine

Certes, d’un point de vue purement technique, la chapelle Sixtine n’est pas vraiment une « église », et bien que la basilique Saint-Pierre soit la figure de proue du Vatican, la chapelle Sixtine a beaucoup plus d’importance sur le plan historique, c’est pourquoi ce chef-d’œuvre devait être mentionné ici. De plus, elle fait partie sans problème des plus belles églises de Rome ! Elle est l’endroit où les papes élisent leur nouveau chef suprême. La chapelle a acquis une réputation considérable, notamment grâce à diverses adaptations cinématographiques, à des théories de conspiration ou encore à certaines légendes mystérieuses. Bien sûr, elle doit aussi sa renommée à ses œuvres d’art uniques : le célèbre Jugement dernier de Michel-Ange ou encore La Création d’Adam n’en sont que deux exemples. Je vous conseille de prendre votre temps pendant la visite, et j’espère que vous supportez assez bien la foule. Par ailleurs, les photos sont expressément interdites dans la chapelle.

Contrairement aux églises de Rome présentées dans cet article, la visite de la chapelle Sixtine est payante. On ne peut l’admirer que dans le cadre d’une visite des musées du Vatican. Plus d’informations sur les Musées du Vatican, les tarifs d’entrée et les billets pour la chapelle Sixtine.

  • Horaires d’ouverture : tous les jours, de 9 h à 16 h
  • Adresse : 00120 Cité du Vatican

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici