Accueil Rome insolite : 10 lieux insolites à Rome

Rome insolite : 10 lieux insolites à Rome

PARTAGEZ CET ARTICLE :

Quels sont les endroits insolites à Rome ? Si l’on associe Rome en premier lieu à la tradition (merci le Vatican !), sachez que la capitale italienne regorge également de monument et lieux insolites. Si vous n’avez pas envie de voir les classiques et si voulez pimenter votre visite de Rome de quelques endroits hors des sentiers battus, jetez un coup d’oeil à cette liste avec 10 endroits insolites à Rome.

Time Elevator – Voyage insolite dans le temps !

Time Elevator Rome

Time Elevator Rome

Une attraction insolite à Rome, c’est Time Elevator ! Vous avez toujours voulu voyager dans le temps ? Grâce aux dernières technologies, cela est maintenant possible. Prenez place sur vos sièges pneumatiques et partez à la rencontre de Michel-Ange ou de César ! Vous connaissez tous le principe de ce genre de cinéma, dit 5D : pour accentuer l’immersion, vos sièges bougent en accord avec ce que vous voyez à l’écran. Les enfants à Rome adorent et c’est bien fait, du moins pour le film principal, « The History of Rome ». Je vous conseille par contre de fuir les deux petits films supplémentaires que l’on peut regarder, avec des images de synthèse des années 80 !

Centrale Montemartini : de l’art dans une ancienne centrale électrique

Centrale Montemartini Rome

On dirait une passerelle dans le temps. Mise au placard en 1963 après avoir alimenté Rome en énergie pendant de nombreuses années, la Centrale Montemartini s’est vu offrir une seconde vie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la reconversion est originale ! Elle est devenue en 1997 un véritable musée d’art, où oeuvres antiques se fondent dans un décor industriel. Le contraste est pour le moins saisissant. Aujourd’hui, elle accueille plusieurs centaines d’objets provenant des musées du Capitole. La collection est répartie dans trois galeries : la salle des colonnes, la salle des machines et la salle des chaudières. Vous pourrez y trouver près de 400 sculptures évoquant la Rome républicaine, le centre monumental ou encore les jardins impériaux. Cerise sur le gâteau, la Centrale Montemartini héberge également le wagon-chapelle du pape Pie IX, construit en 1858.

Parc des Aqueducs

Parc des Aqueducs Rome

La civilisation romaine a souvent été louée pour ses prouesses techniques et architecturales. Et les vestiges du Parc des Aqueducs vous en donneront la preuve ! Situé en campagne, au calme et à l’écart des constructions urbaines, ce site est composé de sept aqueducs. Six d’entre eux datent de l’Antiquité et constituent de véritables merveilles archéologiques. Le plus connu est l’Aqua Claudia, grâce à ses 28 mètres de hauteur lui permettant de dominer le paysage environnant. L’Aqua Felice, pour sa part, a été construit durant la Renaissance et fonctionne toujours aujourd’hui. Denys d’Halicarnasse, historien de la Grèce antique, avait raison lorsqu’il disait : « L’extraordinaire grandeur de l’Empire Romain se manifestait avant tout à travers trois éléments : les aqueducs, les routes et les égouts ».

Parc des Monstres : insolite !

Parc des Monstres Bomarzo

« Vous qui allez errants par le monde. Pour contempler de hautes et stupéfiantes merveilles. Venez ici ! Vous y trouverez des faces terribles. Éléphants, lions, ours, ogres et dragons ». Ces quelques mots inscrits sur un banc étrusque ne laissent planer aucun doute : vous allez découvrir un lieu mystique et insolite. Créé au XVIe siècle, le Parc des Monstres est un site absolument unique au monde. Également connu sous le nom de Jardins de Bomarzo, il vous plonge dans un univers fantastique, où la Renaissance italienne côtoie les personnages mythologiques gréco-romains. Hercule, Vénus, Neptune, Pégase, Sphinx… Plus de 25 sculptures vous attendent dans cette forêt enchantée. Passez la Porte de l’Ogre, découvrez la Maison penchée et pénétrez dans le Temple de l’Éternité. Donnez libre cours à votre imagination et laissez-vous envoûter.

Pizzeria La Base : insolite et loufoque

Pizzeria insolite Rome La Base déco (4)

Après tant de visites à travers Rome, vous aurez sûrement une petite faim. Et quoi de mieux qu’une bonne pizza pour vous remettre d’aplomb ? Partez en direction de l’une des pizzerias préférées des Romains : La Base. Dès votre entrée dans l’établissement, vous serez frappés par sa décoration vraiment atypique, directement inspirée des États-Unis. Les murs sont remplis d’objets en tout genre : feux tricolores, tableaux à l’effigie d’acteurs et de chanteurs, panneaux publicitaires lumineux, voitures de sport, etc. Bien sûr, quelques bibelots inspirés d’oeuvres de la Renaissance ne manqueront pas de vous rappeler que vous n’êtes pas de l’autre côté de l’Atlantique. Mais rassurez-vous : les pizzas, elles, sont bel et bien italiennes ! Et c’est de loin le plus important !

Porta Alchemica : la porte mystérieuse

Porte magique Rome Porta Magica Alchemica

Plus de trois siècles après sa construction, la Porta Alchemica recèle de secrets. La légende raconte qu’au XVIIème siècle, le marquis Massimiliano Palombara reçut la visite d’un étrange voyageur : un alchimiste. Au moment de son départ, celui-ci aurait laissé derrière lui des flocons d’or et quelques papiers aux formules étranges.
En mémoire de cette rencontre, et sûrement dans l’espoir de percer le secret de la pierre philosophale, le marquis fit graver sur les portes de sa villa l’ensemble des symboles figurant sur les documents abandonnés par le pèlerin. Les inscriptions « Il y a trois miracles : Dieu et les êtres humains ; la mère et la vierge ; la trinité et l’unité » (en latin), « esprit divin » (en hébreu) et « Le dragon Hesperios garde l’entrée du jardin magique » (en latin) complètent les différentes formules magiques inscrites sur la porte.
Si vous souhaitez, vous aussi, essayer de transformer du plomb en or, rendez vous dans les jardins de la Piazza Vittorio Emanuele.

Musée du Purgatoire : petit et curieux

Musée des âmes du Purgatoire Rome

Situé entre l’Enfer et le Paradis, le Purgatoire est la porte d’entrée à la vie après la mort. Mais, à quoi ressemble ce lieu si mystérieux ? Une visite du musée du Purgatoire vous donnera un bref aperçu de la vie dans l’au-delà.

Située dans la Chiesa del Sacro Cuore del Suffrafio, la petite salle du musée du Purgatoire garde en son sein d’étranges histoires. Les gardiens du lieu racontent qu’au IXème siècle un incendie éclata en pleine messe. Les ouailles auraient alors vu une silhouette prise dans les flammes. Ce sont les traces de cette âme cherchant une issue pour s’échapper du Purgatoire que l’on devine aujourd’hui dans la sacristie. Les pièces de collection exposées dans le musée présentent elles aussi des marques de brûlures diverses toutes appartenant à des âmes condamnées au Purgatoire. Si la curiosité vous pousse à visiter cet étrange musée, n’ayez crainte : la sortie y est bien indiquée.

Quartier EUR : futuriste

Quartier EUR Rome
dalbera from Paris, France [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons
Loin des sentiers battus du centre-historique de Rome, le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma) est le dernier témoin des tendances architecturales romaines des années 1940. Ce quartier qui devait accueillir l’Exposition Universelle de 1942 est aujourd’hui l’un des lieux touristiques les plus insolites de Rome.

Quartier aux allures futuristes, l’EUR est bordé de grands boulevards, d’espaces verts et d’imposants bâtiments. Les lignes qui se voulaient modernistes se mélangent aux références à la Rome antique. On entre dans le quartier par la Place des Nations Unies, puis, en longeant les grandes avenues on atteint le Palais des Congrès et celui de la Civilisation et du Travail. Plus loin, les formes aussi simples qu’austères de l’église de San Giovanni et Paolo (Saint Jean et Paul) s’élèvent sur une colline artificielle. Véritable symbole de l’architecture fasciste, le Colisée Carré est le bâtiment le plus représentatif du quartier. Les 216 arches qui composent cet énorme cube dominent l’EUR.

Galleria Spada: L’illusion optique

Galleria Spada Rome illusion optique couloir

Vous avez des envies de grandeurs mais vous manquez d’espace pour réaliser vos rêves les plus fous ? Une visite de la galleria Spada pourrait vous aider à trouver une solution ! En 1635 le peintre Francesco Borromini réussit à faire d’une colonnade de moins de 9 mètres de long un véritable chef-d’œuvre artistique. En maniant les règles de la perspective, l’artiste joue avec la perception visuelle des visiteurs. Les dimensions des colonnes ont été réduites tout au long du passage et le sol a été incliné vers le haut. Le résultat est impressionnant : la galerie semble mesurer au moins 30 mètres de long. Pour accentuer l’effet trompe-l’œil, une statue du Dieu Mars a été placée au fond de la galerie. Même si la sculpture paraît majestueuse, ne vous y trompez pas : elle ne mesure que 80 cm de haut !

La Maison des Monstres

Maison Monstres Rome Palais Zuccari

A quelques mètres des marches de la Trinité-des-Monts de la Place d’Espagne, un bâtiment attire le regard des curieux. Au fenêtres et aux portes de cette étrange maison des têtes de monstres semblent régner en maître sur la Via Gregoriana. Depuis la fin du XVIème siècle le Palais Zuccari est l’une des bâtisse les plus insolites de la capitale italienne. Construit par les frères Zuccari le bâtiment est orné de masques inspirés de l’illustration de la Porte de l’Enfer de Dante. L’objectif principal de ce style imaginatif est clair : surprendre et effrayer le visiteur. L’architecte de ce lieu insolite aura-t-il réussi son pari ? Oserez-vous franchir le seuil de la Maison des Monstres ?

Découvrez d’autres lieux insolites dans mon article Rome secrète ! Et si vous avez découvert quelque chose d’insolite à Rome qui n’est pas mentionné sur cette liste, n’hésitez pas à me lassier un petit commentaire !

RÉPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here